Le microcrédit en Suisse, éternel sujet d’étonnement

Sans titre

Pour la 8e fois au premier printemps, les jeunes avaient rendez-vous avec leur avenir. Cette année, c'est le 28 mars, date proclamée "International Career Day", que le Palais de Beaulieu à Lausanne présentait les principales formations supérieures possibles en Suisse romande et offrait moult occasions de contacts avec des entreprises et des organisations recrutant en Suisse ou dans le monde.

Et, pour la première fois cette année, les organisateurs de ce Salon des carrières et des formations ont pensé à ceux qui ont le goût du risque et l'envie de lancer leur propre affaire mais pas forcément les moyens de financer la création de leur propre entreprise.

Sans titre

MSS. Effet de [bonne] surprise garanti

Tout naturellement, Microcrédit Solidaire Suisse était donc de la partie, avec un stand dans la section la plus discrète, presque intime, du Salon. Une fois de plus, nous avons suscité l'étonnement des visiteurs. Comment, vous faites du microcrédit en Suisse? Ici, dans ce pays riche, et pas en Inde ni en Afrique noire? Et vous le faites à des conditions plus avantageuses que les banques? Et vous parlez aussi le suisse allemand, l'italien, l'anglais? En plus de l'argent, vous accordez un service personnalisé aux demandeurs et aux bénéficiaires d'un microcrédit? A chaque réponse positive, l'étonnement augmente, les sourcils se soulèvent, le désir d'en savoir plus se manifeste. On sent qu'une idée tourne dans la tête de la personne qui s'informe au stand MSS. Elle se dit qu'elle aussi pourrait tenter sa chance, oser partir à la conquête de son indépendance économique et, qui sait, présenter un projet viable dans quelques semaines, mois, années même. Car entre rêve et business plan, entre virtualité et passage à l'acte, il y a parfois un long temps et toujours un processus de réflexion, où s'alternent de grands élans et des moments de doute avant de déboucher éventuellement sur la ferme intention d'aller de l'avant.

Mots-clés : , , ,

Articles relatifs

Les commentaires sont fermés.