Vouloir entreprendre et savoir convaincre

Vous voulez vous aussi pouvoir dire «Ma Petite Entreprise». Sur qui compter pour réaliser ce projet? Sur vous-même avant tout, les appuis extérieurs suivront.   Ampoule - Idée - Vouloir entreprendre  

Pour réussir le lancement de votre petite entreprise, vous rêvez peut-être de trouver une méthode livrée clés en mains, par exemple dans un manuel de management ou un cours pour futurs indépendants; ou encore à la faveur d'un exercice de simulation permettant de monter virtuellement une affaire en deux jours. Mais vous pressentez bien qu'il n'y a pas de recette toute faite, applicable dans votre cas aussi. Vous savez donc qu'il vous appartient d'élaborer votre projet personnel et de répondre aux bonnes questions qu'à juste titre vous vous posez sur sa mise en œuvre et sa viabilité. Pour le dire franchement: votre préparation, vous la conduisez au mieux en travaillant d'abord avec et sur vous-même.

Un choix personnel

Se mettre à son compte, devenir son propre patron, créer sa petite entreprise. C'est d'abord un choix personnel, celui d'une femme ou d'un homme qui a décidé de consacrer toute son énergie et ses compétences à la réalisation de son projet. Un choix exigeant, qui implique une profonde motivation et beaucoup de persévérance.

Accéder à la condition d'indépendant-e, c'est ensuite un acte de volonté individuelle, une option qu'on peut difficilement assumer seul-e. Pour la faire partager, il faut y mettre la force de conviction qui inspire confiance et tout l'art de convaincre d'autres personnes d'accorder leur soutien financier, leur appui technique ou, tout aussi important, leur support psychologique et amical.

Des soutiens nécessaires

A la fondation MSS, qui a plus de douze ans d'expérience dans l'octroi de microcrédits à des personnes désireuses de créer leur propre entreprise, nous savons toute l'importance d'un accompagnement qui commence dès la confection du dossier de demande d'un prêt. Et, une fois ce dernier obtenu, un suivi s'avère en général nécessaire – et pas même toujours suffisant.

En effet, nous l'avons souvent remarqué: même les nouveaux entrepreneurs les plus motivés et les plus compétents connaissent des moments de doute ou des passages difficiles. Pour surmonter de tels obstacles, la meilleure recette reste l'aide des proches et des amis. A défaut, il faut au moins pouvoir compter sur la neutralité bienveillante de l'entourage.

Ainsi va le monde de l'économie et de la finance en général, de l'entreprise en particulier. Il regroupe des activités et des institutions humaines, menées par des hommes et des femmes qui ont non seulement des intérêts et des objectifs mais aussi des sentiments et des besoins moins matériels. Heureusement.

Mots-clés : , , , ,

Articles relatifs

Les commentaires sont fermés.